Que faire avec des petits pois




En pleine saison des petits pois, je vous propose une petite sélection de recettes pour les cuisiner, qu'ils soient frais, en conserve ou congelés.


Pour la petite histoire, le pois portager (nom plus désuet de notre petit pois) est un des légumes les plus anciennement cultivés du continent eurasiatique. En effet il était déjà consommé par l’homme du néolithique il y a plus de 10 000 ans, des traces de son utilisation culinaire ont été trouvées en Iran, en Palestine en Grèce et même dans les cités lacustres suisses de l’âge de bronze. Bien qu’il appartienne à la famille botanique des légumineuses, le pois vert frais est une graine immature que l’on consomme comme un légume.


Côté nutrition, au niveau des calories et du sucre, le petits pois se situe entre le légume vert (salade) et le féculent (pomme de terre). Cette composition lui confère une richesse en amidon, en protéines et en fibres lui valant un fort effet rassasiant. En outre son faible index glycémique lui permet de vous apporter de l’énergie tout au long de la demi-journée et ainsi de lutter contre les fringales et les grignotages.


Pour les végétariens, le petit pois est un bon apport en protéines, cependant les protéines du petit pois restent des protéines végétales incomplètes en certains acides aminés essentiels tels que la méthionine. Or cette acide aminé est présente en grande partie dans les céréales. Il suffit donc d’associer vos petits pois à une ou deux tranches de pain ou à un plat de pâtes complètes pour compléter les protéines du petit pois et d’optimiser leur utilisation.

Pour les candidats à la minceur, pour les diabétiques et pour les sujets à risques cardiovasculaires, le petits pois est un légume précieux grâce à ses fibres de très bonnes qualités et à sa richesse en pectine. En effet les fibres des petits pois facilitent le transit intestinal, même pour les intestins sensibles. Enfin les pectines, via leur pouvoir gélifiant, permettent de retarder la pénétration des sucres rapides dans le sang et de séquestrer une certaines quantité de cholestérol et de calorie qu’elles entraînent avec elles dans les selles.

Enfin il contient beaucoup de vitamines (B, E, A, C), d’oligo-éléments (fer, zinc) et de minéraux (potassium, phosphore, calcium). Le petits pois permet ainsi de lutter contre le vieillissement (vitamines antioxydantes) et contre les maladies cardiovasculaires.


Une fois que nous nous sommes dits cela, place aux recettes :


Les quiches, tartes et clafoutis

Les recettes végétariennes

Les recettes d'ailleurs

Les recettes avec poissons/crustacés/coquillages

Les recettes avec volaille

Les risottos

Les recettes avec les pâtes