Que faire avec vos courges, butternuts, potirons, potimarrons et toutim...





Informations nutritionnelles


Peu caloriques, courges et potirons sont en revanche concentrés en micronutriments et particulièrement en béta-carotène.  Grâce à leur très faible teneur en lipides, on peut les consommer régulièrement. Le potiron est riche en vitamine A : 100 g de potiron cuit apportent l’équivalent de 42,71 % des Valeurs Nutritionnelles de Référence (VNR) en vitamine A. Cette dernière contribue notamment au bon équilibre de la peau, des muqueuses et de la vision ainsi qu’au fonctionnement du système immunitaire.

Au fur et à mesure du temps de stockage, la teneur en vitamines de la chair augmente. Attention, cette variable est aussi valable pour le sucre.


Notons aussi que courges et potirons sont riches en antioxydants et bêta-carotène. Et que les courges d'hiver sont particulièrement riches en vitamines A/B2/B5/B6/B9 (folates)/C/K, fer, manganèse, cuivre, folates (vitamine B9).


En résumé, peu caloriques, sources de nombreuses vitamines et riches en fibres, les courges et potirons seront de bons alliés minceur.


Conservation


Lorsque votre courge est entière

Conservez-la en dehors du réfrigérateur, à l'abri de la lumière, sous peine de la voir se détériorer rapidement car le réfrigérateur est trop humide pour elle.


A température ambiante, vous pourrez la conserver d'un à trois mois.

Dans une cave ou un endroit frais (10 à 12°C), vous pourrez la conserver de 3 à 6 mois selon les variétés.


Lorsque votre courge est découpée

Conservez-la au réfrigérateur.

Cuite, elle se congèlera parfaitement bien et pourra se conserver 12 mois dans des sacs ou contenants hermétiques.


En cuisine...


Courges et butternuts se déclinent aussi bien en version salée que sucrée : en tartes, gâteaux, quiches, soupes, curry, ragoûts, farcies, etc..


Voici quelques idées pour les cuisiner (cliquez sur la photo pour accéder à la recette)


En version salée










En version sucrée