top of page

Tout ce qu'il faut savoir sur le batchcooking




Ne vous êtes-vous jamais demandé(e) à 17h00 ce que vous alliez manger le soir même?

Ne vous êtes-vous jamais retrouvé(e), l'air hébété devant votre réfrigérateur, vous demandant ce que vous alliez bien pouvoir cuisiner ce soir?


Ne vous êtes-vous jamais retrouvé(e), rentrant du sport, affamée et vous jetant sur tout et n'importe quoi pour combler ce vide dans votre estomac?


Ne vous êtes-vous jamais retrouvé(e), fatigué(e), rentrant d'une journée épuisante de travail, et devant malgré tout cuisiner pour toute votre tribu?


Si comme moi, vous vous êtes déjà retrouvé(e) dans une de ces situations, voire toutes (lol)...c'est le moment de vous mettre au "batch cooking"....


Le "batch cooking"...kesako?

"Batch cooking" signifie littéralement "cuisiner en lots". En gros, cela consiste à préparer ses repas en amont, le week-end la plupart du temps, pour éviter de perdre du temps en cuisine la semaine et donc avoir du temps pour soi et sa famille.


Alors ce concept n'est absolument pas récent...en revanche, il s'est largement répandu ces quatre dernières années.


Comment s'y prend-on?

Alors l'idéal déjà est de planifier sa séance de batch cooking le jour ou le lendemain des courses afin de travailler des produits extra frais.

Après, 2 options s'offrent à vous :

  • vous préparez les ingrédients séparément puis vous les associerez au dernier moment en fonction de vos envies du jour. Exemple : vous cuisinez des pâtes, du riz, des légumes, de la dinde au curry, des crevettes à l'ail etc... Le jour J vous choisissez d'assembler dinde au curry et pâtes, crevettes à l'ail et riz et vous n'avez plus qu'à réchauffer le tout. L'objectif est évidemment de cuisiner tous vos ingrédients en quantités suffisantes pour ne pas avoir à cuisiner la semaine et juste vous contentez de réchauffer.

  • vous cuisinez chacun des plats que vous consommerez la semaine et que vous n'auriez pas eu le temps en temps normal de cuisiner ou de faire mijoter. Vous n'avez alors plus qu'à réchauffer le plat en question.

Les avantages du batch cooking

On mange des plats faits maison équilibrés

Adieu l'air hébété devant le réfrigérateur en se demandant ce que l'on va cuisiner... Adieu les plats industriels sortis du réfrigérateur ou du congélateur par défaut.... Adieu le paquet de chips dévoré en attendant qu'un miracle se produise et qu'un plat apparaisse....


On ne fait plus les courses qu'une seule fois par semaine et on fait des économies.

En gérant mieux les quantités, je ne jette plus et gaspille moins.


On gagne du temps et on en profite pour faire autre chose : passer du temps en famille ou s'occuper de soi


On évite potentiellement le gaspillage alimentaire


S'équiper ...


2 principales options s'offrent à vous :

  • des boîtes bien hermétiques (idéalement en verre car le plastique est un matériau poreux et vecteur de bactéries) vous permettront de conserver vos aliments au réfrigérateur jusqu'à 72 heures selon les produits et selon qu'ils sont cuisinés ou non, et évidemment bien davantage si vous les conserver au congélateur. Ne pas oublier de bien étiqueter vos boîtes.

Avantage : peu onéreux


Inconvénients : 72h de conservation au réfrigérateur (donc obligation de faire 2 batchcookings/semaine), altération des aliments au congélateur (perte des vitamines, des nutriments et des qualités organoleptiques).


OU

  • un système qui fait le vide d'air vous permettra de conserver vos aliments de 2 à 5 fois plus longtemps selon la marque adoptée. La mise sous vide d'air pourra se faire soit dans des sacs plastiques, soit dans des récipients en verre (solution Be Save de Guy Dermarle par exemple).

Avantages : gain de temps (unique batchcooking dans la semaine), débuter avec une solution avec des sacs plastiques vous permettra de voir si le batchcooking est adapté à votre mode de vie, le Be Save propose des récipients en verre de toute taille adaptés à vos besoins les plus divers de consommation, les plats vont au congélateur/au four/au réfrigérateur/au lave-vaiselle et le verre est "écologique"


Inconvénients : systèmes plus onéreux, la mise sous vide avec des sacs en plastique n'est pas très écologique et les sacs pas adaptés pour la conservation des soupes ou plats en sauce.


Et si on testait...

Faire du batchcooking peut sembler une lourde tâche, surtout si on est seul(e) à le préparer : liste des courses, savoir par où s'y prendre pour ne pas y passer des heures. Et on ajoute le fait qu'on suit le programme WW, encore faut-il que ce soit équilibré. De nombreux livres sont à disposition dans le commerce avec des menus, mais honnêtement, à date, je n'en ai jamais trouvé qui correspondent à mes attentes (plats équilibrés, cuisiner de saison, etc)...d'ailleurs si vous en connaissez qui répondent à mes critères, n'hésitez pas à m'en faire part...


Donc pour vous aider à débuter, je vous propose de retrouver mes batchcookings WW de saison (en général, 5 repas WW pour 4 personnes).

Posts récents

Voir tout

Komentar


bottom of page