Le "batch cooking" : votre allié minceur


Ne vous êtes-vous jamais demandé(e) à 17h00 ce que vous alliez manger le soir même?

Ne vous êtes-vous jamais retrouvé(e), l'air hébété devant votre réfrigérateur, vous demandant ce que vous alliez bien pouvoir cuisiner ce soir?

Ne vous êtes-vous jamais retrouvé(e), rentrant du sport, affamée et vous jetant sur tout et n'importe quoi pour combler ce vide dans votre estomac?

Ne vous êtes-vous jamais retrouvé(e), fatigué(e), rentrant d'une journée épuisante de travail, et devant malgré tout cuisiner pour toute votre tribu?

Si comme moi, vous vous êtes déjà retrouvé(e) dans une de ces situations, voire toutes (lol)...c'est le moment de vous mettre au "batch cooking"....

Le "batch cooking"...kesako?

"Batch cooking" signifie littéralement "cuisiner en lots". En gros, cela consiste à préparer ses repas en amont, le week-end la plupart du temps, pour éviter de perdre du temps en cuisine la semaine et donc avoir du temps pour soi et sa famille.

Alors ce concept n'est absolument pas récent...en revanche, il s'est largement répandu ces deux dernières années.

Comment s'y prend-on?

Alors l'idéal déjà est de planifier sa séance de batch cooking le jour ou le lendemain des courses afin de travailler des produits extra frais.

Après, 2 options s'offrent à vous :

- vous préparez les ingrédients séparément puis vous les associerez au dernier moment en fonction de vos envies du jour. Exemple : vous cuisinez des pâtes, du riz, des légumes, de la dinde au curry, des crevettes à l'ail etc... Le jour J vous choisissez d'assembler dinde au curry et pâtes, crevettes à l'ail et riz et vous n'avez plus qu'à réchauffer le tout. L'objectif est évidemment de cuisiner tous vos ingrédients en quantités suffisantes pour ne pas avoir à cuisiner la semaine et juste vous contentez de réchauffer.

- vous cuisinez chacun des plats que vous consommerez la semaine et que vous n'auriez pas eu le temps en temps normal de cuisiner ou de faire mijoter. Vous n'avez alors plus qu'à réchauffer le plat en question.

Ce qu'il vous faut :

- des boîtes bien hermétiques vous permettront de conserver vos aliments au réfrigérateur jusqu'à 72 heures selon les produits et selon qu'ils sont cuisinés ou non, et évidemment bien davantage si vous les conserver au congélateur. Ne pas oublier de bien étiqueter vos boîtes.

OU

- un système qui fait le vide d'air soit dans des sacs plastiques (pas très écologiques et pas toujours adaptés aux soupes ou plats en sauce par exemple mais il a l'avantage d'être aussi moins onéreux que d'autres systèmes et pour débuter et se rendre compte si le bacth cooking nous va bien, c'et pas mal) ou dans des récipients en verre : solution be-save de Guy Dermarle par exemple (plus onéreux, mais il a l'avantage de proposer des récipients de toute taille adaptés à vos besoins les plus divers de consommation, les plats vont aussi bien au congélateur, qu'au four ou encore au réfrigérateur et le verre est "écologique").

Les avantages du batch cooking

On mange des plats faits maison équilibrés

Adieu l'air hébété devant le réfrigérateur en se demandant ce que l'on va cuisiner...

Adieu les plats industriels sortis du réfrigérateur ou du congélateur par défaut....

Adieu le paquet de chips dévoré en attendant qu'un miracle se produise et qu'un plat apparaisse....

On ne fait plus les courses qu'une seule fois par semaine et on fait des économies.

En gérant mieux les quantités, je ne jette plus et gaspille moins.

On gagne du temps et on en profite pour faire autre chose : passer du temps en famille ou s'occuper de soi

Mon retour d'expérience batch cooking

Perso, je pratique le batch cooking depuis mes débuts chez Weight Watchers... En effet, étant souvent en déplacement et me levant à 5h du matin, j'avais tendance quand je rentrais à 20h00 à avoir la flemme de cuisiner et de manger le premier truc qui me tombait sous la main (ma main tombait régulièrement sur du pain et du fromage lol) voire ne pas manger. Avec Weight Watchers, j'ai très vite compris que pour maigrir il fallait que je mange varié et que je cuisine...j'ai aussi compris que pour cela il faudrait que je sois un peu plus organisée.

Donc ma première démarche a été de préparer des plats d'avance...sauf que bien souvent les recettes sont pour 6...ou 4... et que mon mari et mon fils ne mangent pas systématiquement la même chose que moi...et que moi je n'aime pas manger la même chose plusieurs jours de suite...donc vous imaginez la suite...je jetais beaucoup de nourriture. D'autre part, j'étais équipée de boîtes hermétiques d'une super boîte américaine que j'affectionne, Tupperware (d'ailleurs si quelqu'un sait où passent mes couvercles je suis preneuse...et où passent mes chaussettes aussi tant qu'à faire car il semblerait que je perde toujours une des deux...ont-elles montées un club avec mes couvercles Tupperware?)..alors super les boîtes hermétiques sauf que quand vous cuisinez les plats, ça se conserve bien 3 jours...mais au-delà c'est mort...et quand c'est cru j'en parle même pas..

Et un jour, en septembre 2017 pour être précise, j'ai découvert le "be-save", une pompe de mise sous vide commercialisée par Guy Demarle. Alors sans rentrer dans les détails, et en résumé, l'air est l'ennemi de la fraîcheur (il oxyde les aliments et accélère leur détérioration). Le Be Save ralentit ce processus d'oxydation en retirant en grande partie de l'air des récipients. Il accroît ainsi de manière très significative (2 à 5 fois) la durée de conservation des aliments (tableaux ci-joints). Alors me direz-vous quel est le rapport avec le batch-cooking?

Et bien c'est très simple :

- grâce à ce petit appareil et quand je suis en déplacement, je prépare tous mes repas de la semaine et ne me pose plus de questions quand je rentre de savoir ce que je vais manger. Les récipients allant aussi bien au four, au congélateur et au réfrigérateur, je peux sans problème cuire mes lasagnes par exemple dans un récipient be-save (ce sont des récipients en verre), le laisser refroidir puis après avoir enlevé l'air et le mettre au réfrigérateur. Ces mêmes lasagnes habituellement auraient dû être consommées dans les 48 à 72 heures après cuisson...avec le be-save, je les mange sans problème 8 jours après...c'est dur à croire..et pourtant c'est vrai.

- en temps normal, je fais mes courses sur le marché et mets sous be-save mes produits. Cela me permet de bénéficier de promos que je n'aurai pas saisi avant (exemple : dimanche j'ai acheté 3 kg de noix de saint-jacques chez mon poissonnier. En temps normal, étant la seule à manger ces noix, je n'en aurai pas acheté car je n'aurai jamais pu les manger en 72h. Avec le be-save, je ne me pose pas la question et sais que je peux les conserver 5 à 6 jours sans problème si je les laisse crues et une dizaine de jours si elles sont cuites). Je prépare également mes crudités, mes fruits pour le matin, je mets mes restes également (quand je fais un gâteau pour 8 personnes c'est bien pratique de le be-saver). J'ouvre un paquet de speculoos pour faire un dessert, je mets sous be-save mon paquet de speculoos, qui restent croustillants sans aucun problème même trois mois après.

Que met-on sous be-save....?? Bah quasiment tout à part peut-être les champignons crus.. :

- des herbes aromatiques

- des légumes, des fruits

- de la viande, du poisson cru

- des plats cuisinés

- des soupes : perso j'ai toujours 2 bocaux de 1 litre ou 1,2 litre remplis de soupe, ce qui me permet d'en avoir une tous les jours et d'alterner.

- du lait : bien pratique si vous n'êtes pas une grosse consommatrice et que vous en utilisez ponctuellement dans des recettes.

- des plats cuisinés

- le fromage

- la charcuterie

- les desserts

- les blancs ou jaunes d'oeufs...on ne sait jamais quoi en faire quand on les dissocie...et bien là vous avez le temps d'y penser en les mettant sous be-save.

Et bien d'autres choses encore

Bref, Guy Demarle propose cet pompe de mise sous vide vendue seule évidemment, à laquelle on peut rajouter des récipients, mais également des offres packagées selon votre mode de consommation. Pour ma part, j'avais pris à l'époque l'équivalent de l'offre découverte à laquelle j'avais ajouté des petits récipients rectangulaires et des bocaux pour mes soupes.

Bref si vous souhaitez davantage de renseignements et une plaquette de présentation du produit (cela n'engage à rien), étant moi-même et depuis peu conseillère Demarle et fière de représenter une marque de qualité avec des produits professionnels, n'hésitez pas à me contacter :

- par mail : aude.demarle@gmail.com

- par téléphone : 06 81 24 26 87

Et pour information, Guy Demarle vous propose actuellement des conditions exceptionnelles de règlement, et ce jusqu'au 31 octobre :

- règlement en 2, 3 ou 4 fois par CB sans aucun frais pour tout achat supérieur à 350€

- règlement en 12 fois sans frais pour toute offre be-save premium

- règlement en 3 chèques sans frais

Pourquoi ne pas profiter de ces offres pour vous le faire offrir à Noël ?

#besave #guydemarle #conservation